Afrique | Promotion de l’usage des données Copernicus avec ‘SMEs Africa’

Officiellement lancée le 22 juin par le CNES et opérée par le pôle de compétitivité Aerospace Valley, ‘SMEs Africa’ est une nouvelle initiative visant à développer et promouvoir l’accès aux données d’observation de la terre issues du programme Copernicus* dans 4 pays d’Afrique, afin de les aider à faire face aux problématiques liées au changement climatique.

‘SMEs Africa’ poursuit 2 objectifs:

– Soutenir l’export des PME européennes vers 3 pays africains (Sénégal, Ethiopie et Afrique du Sud): après un appel à manifestation d’intérêt lancé en janvier dernier, 15 PME dans7 pays européens, couvrant tous types de services destinés à combattre les changements climatiques, ont été sélectionnées pour participer à ce projet.

Les entreprises sélectionnées sont : VisioTerra, Pixstart, Action Air Environnement, Noveltis, Murmuration, TerraNIS SAS, SpaceSense, LuxCarta Technologie, DIGINOVE(France); Planetek Italia(Italie); Omanos Analytics(Royaume-Uni); Detektia Earth Surface Monitoring S.L(Espagne); Big Terra(République Tchèque); Space4Good(Pays-Bas)etSoilwatch(Belgique).

Business France (la structure française en charge de promouvoir la croissance à l’export pour les PME et ETI), aidera ces entreprises en les préparant et en les aidant à signer des accords commerciaux et développer une croissance durable à l’export.

Une mission d’accompagnement d’un an (de juin 2021 à mai2022) sera pleinement prise en charge par Business France.

– Sensibiliser les acteurs de 4 pays africains (Sénégal, Ethiopie, Afrique du Sud et Gabon) à l’usage des données Copernicus: l’Afrique est actuellement confrontée à de nombreux défis en termes de développement durable et de gestion des ressources, pour lesquels internet et les données spatiales peuvent fournir des solutions.

Les missions développées dans le cadre de ‘SMEs Africa’ permettront de sensibiliser et former ces pays aux usages des données Copernicus, afin d’aider l’Afrique à utiliser desdonnées largement sous-exploitées et ainsi pallierson manque d’infrastructures.

Plus d’informations sur https://www.youtube.com/watch?v=RGspESTUksA

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGER