Ghana | Évaluation de la productivité des exploitations de mangues avec Sentinel-2

Une étude intitulée Assessing the Potential of Sentinel-2 Derived Vegetation Indices to Retrieve Phenological Stages of Mango in Ghana évalue le potentiel de la télédétection temporelle en utilisant l’imagerie satellite Sentinel-2 pour comprendre les phases de croissance annuelle des mangues dans quatre fermes de la zone municipale de Yilo Krobo au Ghana.

Les mangues sont un arbre à longue durée de vie, mais ne fructifient qu’après 6 ans, avec une période de maturation de trois à six mois. Le temps nécessaire pour établir un manguier les rend vulnérables aux changements des conditions climatiques et, parfois, une culture peu fiable pour les agriculteurs.

L’utilisation de technologies innovantes peut aider à comprendre les schémas de croissance des exploitations de mangues actuelles à travers le Ghana, permettant aux agriculteurs d’informer et d’adapter les futures pratiques agricoles.

Comprendre les profils de croissance des vergers commerciaux de manguiers à l’aide de la télédétection peut éclairer la technologie en temps quasi réel, conçue pour suivre les performances des vergers. L’imagerie peut aider à identifier les taux de croissance ainsi que les variations dues aux ravageurs, aux maladies ou aux impacts des conditions météorologiques. Dans un climat changeant, il est important de comprendre les schémas du passé, afin de faire des prévisions éclairées sur les conditions climatiques et météorologiques futures et de permettre une prise de décision qui permettra aux exploitations de mangues de rester durables dans le futur.

Des courbes de croissance saisonnière ont été produites pour la zone d’étude à partir des données extraites de la plateforme Digital Earth Africa. Quatre indices de végétation différents ont été utilisés ; NDVI, GNDVI, EVI et SAV, de 2017 à 2020. Ces données sont alignées sur les cinq stades phénologiques connus du manguier, à savoir ; floraison/nouaison, développement des fruits, maturité/récolte, débourrement et dormance.

Ces résultats ont confirmé que grâce à la seule télédétection, vous pouvez identifier la productivité des exploitations commerciales de mangues au Ghana sans avoir à inspecter physiquement les cultures.

Plus d’informations sur digitalearthafrica.org

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGER