SEAS Guyane

Le dispositif de Surveillance de l’Environnement Amazonien assisté par Satellite (SEAS) Guyane inauguré en février 2006 est porté par un Consortium composé de la Collectivité Territoriale de la Guyane, l’IRD, le CNES, l’Université de Guyane et l’État.

SEAS est un dispositif de réception directe (Antenne, Terminaux) destiné à alimenter les communautés scientifique, publiques, partenaires de la sous-région en données et en informations utiles à la connaissance, à la gestion et au suivi du territoire par satellite.

Propriété de la Collectivité Territoriale de la Guyane (CTG), SEAS Guyane a connu 2 Phases d’exploitation.

SEAS Guyane Phase 1, 2005-2012

Réception directe d’imageries Spot 2, Spot 4, Spot 5, Envisat/ASAR de la région amazonienne  (+ de 600 000 acquisitions directes).

Applications et produits thématiques : suivi des couverts forestiers, suivi des activités minières, détection et suivi de mobiles en mer, suivi de l’occupation des sols, cartographie des mangroves et des écosystèmes littoraux, suivi de l’urbanisation, indicateurs de risques environnementaux de transmission du paludisme, indicateurs de biodiversité, enseignement et pédagogie.

Master universitaire (Master Remi-VERT)

SEAS Guyane Phase 2, 2013-2016

Approvisionnement en imagerie Spot 6-7 et Pléiades via Appel à Idées.

Projets applicatifs portés par les acteurs scientifiques et institutionnels de la Guyane.

Animation des communautés utilisatrices autour des applications prioritaires et des données utiles.

Projet SEAS Guyane Phase 3 en préparation

Aujourd’hui le porteur de SEAS Guyane projette une évolution significative des outils et des modes opératoires du dispositif, afin qu’il réponde plus efficacement aux besoins des utilisateurs guyanais, aux politiques territoriales d’aménagement et de développement, et aux enjeux stratégiques en coopération dans la sous-région.

Un programme de Phase 3 est destiné à alimenter les acteurs scientifiques et institutionnels de la Guyane et des Antilles en produits thématiques, en données et en services issus des avancées guyanaises, nationales, européennes en matière d’observation de la Terre appliquée. Il prévoit un volet Coopération régionale (Amazonie) ainsi qu’un volet Éducation (enseignement à distance).

Un portail web d’information et d’accès aux imageries devrait accompagner la mise en place du projet d’évolution du dispositif.

Pour en savoir plus : Collectivité de la Guyane, IRD Guyane, CNES CSG.

X