SEAS Océan Indien

 

Le dispositif de Surveillance de l’Environnement Assisté par Satellite de l’Océan Indien (SEAS-OI) inauguré en 2012 à St Pierre (Campus de l’IUT) est porté par un Consortium IRD-Université-État-Région Réunion.

Construit sur un modèle proche du dispositif SEAS Guyane, il est par nature destiné à assurer à l’échelle de la sous-région une mission de coopération scientifique et technique dans le domaine des données et des applications de l’observation de la Terre.

Propriété de l’État, le dispositif a connu une phase d’exploitation de 2012 à 2016 avec la réception directe de Spot 4 et 5 ainsi que de celle de Radarsat2. Au cours de cette phase, plus de 9 000 images Spot de la région ont été acquises, accessibles par les institutions publiques résidentes dans le cercle de réception de l’antenne.

De nombreux projets de coopération scientifique ont été réalisés à partir du dispositif, en partenariat avec des acteurs de Mayotte, des Comores, de Madagascar et d’autres territoires de la Commission de l’Océan Indien (COI).

Les principales applications notamment dans les domaines de la connaissance et du suivi des ressources naturelles, dans le domaine du suivi du littoral et des écosystèmes côtiers, et dans le domaine de l’étude des relations entre environnement et santé (paludisme, dengue). Des travaux de mise au point d’un service de surveillance maritime ont également été menés.

Après l’arrêt en 2015 du satellite Spot 5, la Phase 1 de SEAS-OI s’est achevée en 2016 avec la fin des contrats d’approvisionnement en données optiques et radar.

Site web SEAS-OI et accès au catalogue d’imageries : www.seas-oi.org

Page Facebook du dispositif SEAS-OI : https://fr-fr.facebook.com/seasoi.org/

Print Friendly, PDF & Email
X