Mali | Les migrations des éleveurs nomades assistées par satellites

Les éleveurs nomades de la région de Gao, dans le nord-est du Mali, utilisent un service de téléphonie mobile pour recevoir en temps réel des informations sur les conditions météorologiques, la disponibilité de l’herbe et de l’eau, et même les mouvements des troupeaux, à partir de données satellitaires.

Les éleveurs exploitent le service d’information Garbal, initié par le projet STAMP (Sustainable Technology Adaptation for Mali’s Pastoralists), qui fournit des informations actualisées basées sur des données géo satellitaires et des données récoltées sur terrain. En contactant le service (au 37 333) ou en envoyant une requête USSD (#222#), les utilisateurs accèdent en temps réel à des informations fiables sur :

  • La disponibilité de la biomasse,
  • La qualité de la biomasse,
  • La disponibilité des eaux de surface,
  • La concentration de bétail et les prix sur les marches et long des axes de transhumance.

Avant que le service soit disponible, les éleveurs nomades des régions désertiques parcouraient des milliers de kilomètres avec leurs troupeaux à la recherche de pâturages plus verts et de l’eau. Au fil du temps, les nomades de la région de Gao avaient délégué cette fonction de recherche à des chameliers et des motocyclistes pour repérer les oasis et les zones végétales. Les récents changements climatiques ayant causé de plus fréquentes et plus longues périodes de sécheresse, le recours à ces émissaires devenait plus coûteux et risqué.

En savoir plus sur le projet STAMP : http://www.snv.org/fr/projet/stamp-miser-sur-le-succes

SOURCETechnology review
PARTAGER