Suivi hebdomadaire de la déforestation tropicale avec Sentinel-1

L’Observatoire Spatial du Climat a labellisé en février 2021 le projet TropiSCO basé sur une méthode de détection de la déforestation développée par le CESBIO, GlobEO et le CNES.

Cette méthode de détection de la déforestation est adaptée aux tropiques puisqu’elle est basée sur les données du satellite radar Sentinel-1, presque insensibles aux nuages qui obstruent la plupart des images optiques dans ces régions. La déforestation est donc détectée chaque semaine quelles que soient les conditions météorologiques, le tout à 10 mètres de résolution. D’après Ballère et al. (2021), dans un tiers des cas, la méthode détecte les zones déforestées avec plus de 3 mois d’avance par rapport à la méthode de l’équipe GLAD du Maryland (Hansen et al., 2016) basée sur les données optiques issues de Landsat. La méthode a déjà été appliquée sur différentes zones des tropiques (Guyane, Pérou, Gabon, Vietnam, Laos et Cambodge) et validée avec succès. C’est donc un système d’alerte rapide qui va être développé, mais pas seulement, puisque les résultats peuvent être utilisés pour calculer de façon fiable des statistiques annuelles de déforestation.

Les données produites sont susceptibles d’intéresser de nombreux utilisateurs, notamment les gouvernements, les ONG, les universités, le grand public mais également les entreprises qui souhaitent réduire le risque de déforestation dans leurs chaînes d’approvisionnement ou encore les acteurs de la surveillance des incendies.

Plus d’informations sur labo.obs-mip.fr/multitemp

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGER