Atelier : Une politique spatiale française d’aide au développement ?

L’IRD, le CNES, IGN FI et le CIRAD ont organisé dans le cadre du Toulouse Space Show, le 30 juin 2016, un événement associé « Observation de la terre en Afrique, enjeux de développement ».

L’évènement était organisé en trois sessions, à l’initiative de l’ART GeoDEV suite aux Journées tenues à Libreville en avril 2016.

Trois institutions publiques (CNES, CIRAD, IRD), des UMRs (Espace-Dev, Cesbio, Tetis…) et six entreprises privées (IGN FI, SIRS, Telespazio, BRL, CLS, ADS) ont illustré les potentialités de l’observation spatiale en Afrique en présentant des applications liées à la gestion des ressources (biodiversité, eau, sols, pêche…) et des territoires.

Des représentants de l’IRD, de l’AFD, du CNESet d’IGN FI ont ensuite débattu des enjeux que doit relever une politique spatiale française d’aide au développement.

Les présentations et le débat ont souligné la disponibilité en données spatiales, la qualité des travaux réalisés mais aussi l’importance de développer des applications, concrètes, adaptées aux besoins des décideurs et prenant en compte la diversité des situations. Des choix de thématiques prioritaires doivent être aussi faits pour consacrer les efforts.

Les participants (bailleurs, recherche et opérateurs privés) ont manifesté leur intérêt à construire une politique spatiale française d’appui au développement, en partenariat avec l’Europe et les acteurs africains de la filière. Le renforcement des compétences, la constitution de réseaux, le développement et l’appropriation des applications par les partenaires africains, sont apparus comme les principaux axes de travail.

Une stratégie pour une politique spatiale française d’aide au développement sera esquissée pour la rentrée. Elle sera présentée et discutée avec nos partenaires africains lors d’un atelier au printemps 2017, en Afrique de l’Ouest.

En savoir plus : « Observation de la terre en Afrique, enjeux de développement – Supports de présentation

Print Friendly, PDF & Email
PARTAGER